Otto Freundlich – En quête de nouvelles perceptions

189.00

In stock

Description

L’œuvre plastique et l’œuvre écrit d’Otto Freundlich (1878-1943) sont traversés par une grande thématique : celle d’une volonté de renouvellement de l’esthétique dans une quête de vérité, au cœur de laquelle se situe le rapport perceptif de l’être humain à la nature. Pour Otto Freundlich, qui adopte dans le champ de l’art une position d’artiste plasticien et d’artiste philosophe, ce renouvellement s’opère non seulement par l’intervention de l’artiste mais aussi par la perception visuelle des œuvres. L’apparente hétérogénéité de son parcours artistique est donc sous-tendue par une grande cohérence que cette thèse examine à travers une analyse d’une part diachronique des œuvres plastique et écrit dans leur ensemble, d’autre part en rendant compte dans un même temps et de manière synchronique des modifications qui les affectent et de leurs modalités. Pour ce faire, cette recherche s’appuie sur le travail fondamental lié à la monographie d’artiste : l’étude précise des sources écrites principalement en gothique allemand, ainsi que l’analyse des œuvres et du contexte de leur genèse au sein du réseau international qu’Otto Freundlich tisse avec les acteurs du champ culturel présents en Allemagne et en France. Cette approche permet d’apporter de nouvelles données historiques, de proposer de nouvelles interprétations des œuvres et présente des sources et des œuvres inédites.

Additional information

Author

Binding

Hardback

ISBN

No. of Pages

296

Publication Date

June 2021

Series Title

Sub-Title

Une recherche esthétique pour un nouveau rapport au monde

About the author

Geneviève Debien, Docteure en histoire de l‘art, a été assistante conservatrice à la Neue Nationalgalerie, à la Kunstbibliothek et à la Gipsformerei et chargée de recherche pour le Musée Gerhard-Marcks-Haus (Brême) et pour la Galerie Brockstedt (Berlin). Elle a également contribué à l’organisation de la Conférence Electronic Visualisation and the Arts dans les musées nationaux de Berlin. Au cours de son parcours académique dans les Universités de Poitiers, de Tübingen et de Paris-Sorbonne, elle a assuré le séminaire Marc Bloch à l’Université Humboldt de Berlin et la coordination scientifique du projet Saisir l’Europe au Centre Marc Bloch. Elle travaille actuellement à plusieurs projets de publication, notamment en collaboration avec des artistes émergents de la scène berlinoise.